Baudelaire à la Bnf, Jeanne Duval au Cahier des livres

Baudelaire dans le Cahier des livres

Nous l’annoncions dans notre numéro 1 du Cahier des livres, la bibliothèque François Mitterrand célèbre le bicentenaire de Baudelaire en mettant en scène la modernité mélancolique du poète.

Dans son dossier consacré à Baudelaire, le Cahier des Livres a choisi de faire réapparaître la muse du poète, injustement oubliée. C’est Jeanne Duval que Lucie Servin a sortie de l’ombre, celle dont la silhouette a ressurgi du tableau L’Atelier du peintre de Courbet, au fil des ans, celle que la couleur (elle était métisse) et le statut social ont effacée de l’histoire. À l’appui de ce très beau texte, Lucie Servin propose une sélection d’ouvrages rendant honneur à Jeanne Duval, mais aussi de biographies du poète maudit récemment écrites par des femmes,  alors que longtemps Baudelaire ne fut étudié que par des hommes. La couleur en est forcément différente. Pour lire ce beau dossier et porter un regard original sur le poète et son œuvre, rendez-vous à partir de la page 30 du Cahier des livres d’automne. Il est toujours en vente chez les marchands de journaux, en librairies et sur www.lecahierdeslivres.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.